Un jeu coopératif comment procéder ?

 

Tout d'abord, il est important de définir ce qu'est un jeu coopératif :

C'est un jeu où l'ensemble des joueurs participent à la réussite de l'objectif à atteindre. Face aux joueurs une menace commune s'interpose à eux. Il n'y a donc pas qu'un joueur qui gagne face aux autres joueurs ! Tous les joueurs gagnent face à la menace soit tous les joueurs perdent ! Cette dernière donnée est d'ailleurs très importante. La stimulation du groupe réside, entre autres, dans l’inquiétude de perdre la partie. 

 

1er élément important : Avoir un objectif commun

L'objectif peut être présenté sous forme de petite histoire (à développer à votre guise) : exemples : "vous êtes des pirates, et Barbe Rousse vous a volé votre trésor. Il faut le récupérer ! " ou "Une terrible chute de neige est annoncée, il faut aider les animaux à rentrer dans l'étable pour éviter qu'ils n'aient froid !"... Toutes les histoires les plus folles et les plus farfelues sont les bienvenues !

 

2ème élément important : Avoir une menace commune

Dans l'histoire proposée, il faut bien évidemment présenter explicitement la menace : un méchant pirate, la chute de neige,... Mais ça peut être aussi le temps qui passe dans le cadre d'une mission "chrono".

Il est important que la menace ne soit pas que "des paroles en l'air". Il Faudra donc de temps en temps que celle-ci soit présente et ralentisse l'avancée du groupe.

 

3ème élément important : Avoir une aide "coup de pouce"

Si la menace est présente, il faut aussi pouvoir "encourager" le groupe dans son aventure. Il faut donc prévoir un élément "coup de pouce" qui aide, par exemple, les joueurs à récupérer ce que la menace aurait pu leur voler.

 

4ème élément important : un liant, un outil pour rendre tout ça cohérent et attractif !

Plusieurs possibilités s'offrent à vous : 

1) Le dé : Créez un dé avec 3 face différentes : 1 image pour symboliser l'objectif à atteindre, 1 image pour symboliser la menace et une dernière pour symboliser le "coup de pouce". A chaque fois que les enfants tombent sur une face quelque chose leur arrive : exemples : une épreuve pour avancer dans l'aventure, un perte d'un élément gagné ou la récupération d'un élément volé.

2) Des cartes : les enfants tirent au sort une carte. Sur chaque carte, une image symbolisant les différentes alternatives : une épreuve pour avancer, un arrêt (la menace), un coup de pouce. A la différences du dé, vous pouvez réaliser un jeu de cartes plus complets avec différentes menaces et prévoir à l'avance l'ensemble des épreuves symbolisées.

3) L'alarme : Vous réalisez un grand jeu classique où les enfants doivent collecter des indices ou des objets mais à n'importe quel moment une alarme peut s'enclencher. A ce moment les enfants perdront l'indice ou l'objet récolté. Il suffit pour cela de programmer votre alarme ou votre réveil ! Les enfants seront prévenus  préalablement d'un procédé à effectuer soit pour éviter de donner leur bien acquis ou pour le récupérer. Exemple : un mot de passe secret, une épreuve rapide et courte à réussir, un joker gagné au préalable...

 

En tenant compte de ces différents éléments, votre jeu sera un succès ! Les enfants apprécient les jeux coopératifs car il n'y a pas de sentiment de compétition entre eux tout en ayant le plaisir de gagner ou de la réussite. Idéal pour tout âge !